Comme chaque samedi, ils se sont rassemblés à Paris pour dénoncer les violences du régime de Damas et la répression sanglante qui a fait depuis la mi-mars plus de 5.000 morts selon l'ONU... Desplans Francois

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.