Un décret publié ce vendredi 25 octobre interdit aux trottinettes de rouler sur le trottoir (sauf cas exceptionnels) et de dépasser les 25 km/h. L'âge légal du conducteur est fixé à 12 ans. "C'est beaucoup trop jeune", estime la déléguée générale de la Prévention routière sur France Inter.

Le décret publié ce vendredi interdit de rouler à deux sur une trottinette.
Le décret publié ce vendredi interdit de rouler à deux sur une trottinette. © AFP / Edouard Richard / Hans Lucas

Ramènera-t-il un peu d'ordre dans la jungle qu'est devenue la circulation dans certaines grandes villes ? Un décret publié vendredi au Journal officiel encadre l'usage des "engins de déplacement personnel motorisés" : autrement dit, les trottinettes électriques, mais aussi les hoverboards et autres roues motorisées. 

Le texte, qui entre partiellement en vigueur ce samedi 26 octobre, modifie le code de la route :

  • En ville, les trottinettes doivent rouler sur les pistes cyclables (lorsqu'elles existent)
  • La circulation sur les trottoirs est interdite, sauf en cas de dérogation émise par les autorités, et à condition de respecter l'allure du pas et de ne pas occasionner de gêne pour les piétons
  • Les engins de déplacement personnel motorisés ne doivent pas dépasser les 25 km/h
  • Ils sont interdits aux moins de 12 ans
  • Il est interdit de rouler à deux sur une trottinette
  • La nuit, le port d'un gilet de haute visibilité ou d'un équipement réfléchissant est obligatoire 

"Enfin une existence légale"

Avec ce décret, les engins de déplacement personnel motorisés ont "enfin une existence légale", salue Anne Lavaud, déléguée générale de la Prévention routière, invitée de France Inter ce vendredi. Elle juge positive l'obligation de rouler sur les pistes cyclables, de même que la "sanctuarisation du trottoir pour les piétons"

Anne Lavaud regrette néanmoins que le texte n'aille "pas assez loin" sur l'âge légal. "Douze ans, c'est beaucoup trop jeune", souligne-t-elle. "Pour conduire un cyclomoteur, c'est 14 ans, parce qu'on a besoin d'un permis AM, après quelques notions de sensibilisation aux risques routiers

À 12 ans, on va donc se retrouver maître d'un véhicule qui roule sur la chaussée à 25 km/heure !

La déléguée générale de l'association Prévention routière regrette également que le casque ne soit pas obligatoire en ville. "Le feu arrière d'une trottinette est tellement bas que les voitures ne le voient pas", rappelle-t-elle. 

Pour Anne Lavaud, l'engouement pour la trottinette tenait jusqu'ici à la grande liberté permise par ce mode de transport. "On va voir comment le marché se développe, une fois qu'il sera un peu plus contraint".

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.