Dans cette double affaire, des commissions rogatoires internationales devraient être lancées principalement vers Monaco, la Suisse, le Lichtenstein et les îles vierges. Mais combien de temps vont-elles mettre avant que les procédures extra territoriales ne reviennent à bon port ?

Le chantier sera déjà bien avancé…

L’arrestation de Spinelli est intervenue juste après le refus de l’élu de faire partie d’une communauté d’agglomération niçoise voulue par Christian Estrosi, le maire de Nice. L’été dernier, Gérard Spinelli était allé jusqu’à organiser un référendum populaire où le non l’a largement emporté.

Quand à René Vestri, ses relations au sein de son parti, l’UMP, sont réputées houleuses ; il est habitué à passer en force pour obtenir une investiture.

Enfin, celui par qui tout a commencé, Giovanni Tagliamento a été relâché dès la fin de sa garde à vue. Idem pour Roger Mouret, autre personnage présumé lié aux milieux mafieux.

Tout cela n’a pas manqué de surprendre l’un des meilleurs connaisseurs des affaires qui secouent régulièrement la côte d’azur, Roger Louis Bianchini, ancien journaliste à Nice Matin et auteur de "Mafia argent et politique paru aux éditions du Seuil".

Roger Louis Bianchini (Emmanuel Leclère)

3 min

Monaco - Beausoleil 5 (bianchini)

Liens

Nice Matin titre « Mains propres, les dessous d’une affaire politico-financière »

Article dans France Soir « Côte d'Azur : un élu accusé de pots-de-vin »

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.