Est-ce la fin de la guerre en Libye? Les forces du nouveau régime libyen semblent déterminés à prendre le plus vite possible le contrôle de l'ensemble de la ville de Syrte, le dernier bastion de résistance des fidèles de Mouammar Kadhafi. Omar Ouahmane et Gilles Gallinaro ont assisté aux différentes offensives.

Résistance acharnée des pro-Kadhafi

À Syrte, une violente contre-attaque surprise des partisans du colonel Kadhafi a contraint samedi les forces du CNT à reculer de deux kilomètres. Les pro-Kadhafi ont réussi à déloger les ex-rebelles à coup de roquettes et d’artillerie lourde.

La résistance dans deux quartiers est particulièrement forte. Elle a conduit le CNT à se demander s’il n’y a pas des personnalités abritées dans cette partie de la ville.

« Nous voulons les capturer vivants pour qu'ils passent devant la justice, plutôt que de les tuer, c'est pour cela que nous ne nous engageons pas dans une attaque massive » a estimé samedi un des chef des opérations sur le front Est, Wassim ben Hamaibi.

Le CNT attend la chute de Syrte, région d'origine de Mouammar Kadhafi, pour proclamer la « libération totale » du pays et former un gouvernement chargé de gérer la transition.

Reportage d’Omar Ouahmane - images Gilles Gallinaro

Les blessés sont soignés à même le sol, dans le centre de Syrte, très près de là où les combats se déroulent

Reportage d’Omar Ouahmane - images Gilles Gallinaro

jeunes pro CNT ont rouvé des photos
jeunes pro CNT ont rouvé des photos © Radio France / Gilles Gallinaro

Depuis plus d'un mois, les forces du CNT butent toujours sur le dernier carré de fidèles de l'ancien régime qui est parvenu à contre-attaquer.

Omar Ouahmane a rencontré dans le centre de Syrte un groupe d'ex-rebelles en possession de photographies trouvées chez un proche de Kadhafi.

Omar Ouahmane

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.