[scald=101369:sdl_editor_representation]BORDEAUX (Reuters) - Le défenseur de Bordeaux Benoît Trémoulinas, placé en garde à vue pendant dans la nuit de mardi à mercredi pour conduite en état d'ivresse, va être sanctionné par le club, a dit mercredi Jean-Louis Triaud, le président des Girondins.

Trémoulinas, 26 ans, a été remis en liberté en fin de matinée. Il sera convoqué ultérieurement devant la justice.

"Il a fait une faute, il faut se rendre à l'évidence et accepter l'erreur qui a été commise. Pour un joueur professionnel, ce n'est pas acceptable. Maintenant il faut se rappeler que c'est un jeune, et les jeunes peuvent faire des bêtises", a dit Triaud mercredi lors d'une conférence de presse au centre d'entraînement du Haillan.

"Ca va prendre plus d'ampleur parce que c'est un joueur professionnel. Il y aura des sanctions. On verra avec l'entraîneur pour ce week-end. Moi je préfère les sanctions financières. Un match ou deux de suspension, ça donne au joueur un week-end en famille, alors qu'une bonne ponction dans le porte-monnaie me semble plus efficace."

Benoît Trémoulinas avait été placé en garde à vue pour conduite en état d'ivresse, amis aussi refus d'obtempérer, avait-on appris de source policière.

Le footballeur a été interpellé dans la nuit à Bordeaux après de nombreuses infractions au code de la route et après avoir provoqué des "dégâts au domaine public", notamment des barrières d'un parking, lorsqu'il a tenté d'échapper au contrôle.

Claude Canellas, édité par Chrystel Boulet-Euchin et Pascal Liétout

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.