[scald=213845:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Rod Fanni a délivré samedi le stade Vélodrome à la 94e minute contre Valenciennes mais l'Olympique de Marseille ne s'est pas encore tout à fait rassuré sur la qualité de son jeu après un début d'année 2013 chaotique en Ligue 1.

Cette victoire est seulement la deuxième en championnat depuis le 1er janvier pour les Marseillais, qui avaient été humiliés il y a deux semaines par Nancy devant leur public (1-0).

Elle permet aux joueurs d'Elie Baup d'envisager un peu plus sereinement la double confrontation contre le Paris Saint-Germain au Parc des Princes, le 24 février en Ligue 1 puis trois jours plus tard en Coupe de France.

L'OM met fin à sa chute libre et prend provisoirement la deuxième place au classement avec 46 points, contre 51 pour le PSG et 45 pour Lyon, avant la fin de la 25e journée.

L'OL jouera à Bordeaux dimanche (14h00) et le PSG se déplacera à Sochaux en clôture de la journée (21h00).

Mais encore une fois, les supporters marseillais ont rarement eu l'occasion de vibrer si ce n'est, notamment, sur une tentative de lob ratée d'André-Pierre Gignac à la 19e minute sur le gardien nordiste, Nicolas Penneteau.

Les Marseillais se sont montrés encore plus timides en deuxième période, jusqu'à une série d'occasions plus ou moins gâchées dans les toutes dernières minutes. Et jusqu'au but de la délivrance.

A trois minutes de la fin du temps réglementaire, Rod Fanni a manqué le cadre au deuxième poteau à la réception d'un coup franc de Mathieu Valbuena.

Mais le défenseur ne s'est pas résigné et il a fini par marquer à la 94e minute de jeu sur un centre de Jérémy Morel sur la gauche, légèrement dévié par le crâne du Valenciennois Gaëtan Bong.

"Je n'ai pas lâché et j'ai été récompensé", s'est réjoui Rod Fanni au micro de Canal +. "C'est souvent avec le coeur qu'on arrive à arracher des choses."

"Ça change beaucoup de choses. Au niveau confiance c'est très bien, au niveau comptable aussi. Sur tous les plans c'est super important, surtout avant un match comme on sait à Paris", a-t-il ajouté, certain que l'OM peut réussir un coup dans la capitale.

"On sait qu'on a notre chance et on va la défendre sans problème."

Simon Carraud, édité par Olivier Guillemain

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.