[scald=70623:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Le Paris Saint-Germain, qui n'avait plus gagné depuis un mois, a profité de la venue d'Auxerre dimanche au Parc des Princes pour renouer avec la victoire, sur le score de 3-2.

Sans jamais totalement maîtriser leur sujet, les Parisiens ont pu compter sur le tandem Nene-Jérémy Ménez pour reprendre la deuxième place du championnat, à trois longueurs de Montpellier, leader depuis une semaine.

Le PSG, qui n'avait plus marqué le moindre but depuis le 6 novembre, a cette fois trouvé le chemin des filets à trois reprises, par Christophe Jallet, Jérémy Ménez et Nene sur penalty.

Dennis Oliech et Dariusz Dudka, sur un coup-franc surpuissant tiré à trois minutes de la fin, ont inscrit les deux buts bourguignons.

Cette victoire parisienne intervient après un match nul face à Bordeaux, suivi par trois défaites coup sur coup en Ligue 1 et en Ligue Europa. La mauvaise passe du PSG avait fini par alimenter les spéculations sur l'avenir d'Antoine Kombouaré au poste d'entraîneur.

Les Girondins de Bordeaux ont eux aussi réalisé une bonne opération avec une deuxième victoire consécutive, cette fois aux dépens de Nancy (2-0).

Le Tchèque Jaroslav Plasil a inscrit le but le plus rapide de la saison en Ligue 1, 16 secondes à peine après le coup d'envoi, avant que Henrique ne mette ses partenaires à l'abri à la 51e minute.

La lente remontée au classement se poursuit pour Bordeaux, désormais 12e.

Nancy, avec 14 points au compteur, soit autant que Valenciennes et Nice, respectivement à la 17e et à la 18e place, perd une occasion de sortir de la zone rouge.

COMBINAISON FRUCTUEUSE ENTRE NENE ET MÉNEZ

Au Parc des Princes, tous les buts ont été inscrits en deuxième période.

A la 48e minute, le poteau auxerrois repousse une première tentative de Nene, alors que les cages étaient vides. Mais quatre minutes plus tard, Christophe Jallet ne manque pas le cadre, au terme d'un mouvement collectif entre Nene, Kevin Gameiro et Jérémy Ménez.

L'avantage parisien ne dure que sept minutes. A la 59e, Dennis Oliech profite de la passivité de la défense parisienne pour égaliser, après un premier tir repoussé par Salvatore Sirigu.

Dans les minutes qui suivent, les Auxerrois tentent de récidiver et envoient de longs ballons sur leur attaquant, mais cette fois en vain.

La combinaison Nene-Jérémy Ménez se montre une nouvelle fois fructueuse à 14 minutes de la fin, avant un penalty converti par Nene.

A défaut de permettre aux Auxerrois d'égaliser, la réduction du score par Dariusz Dudka à la 87e minute maintient la pression sur les épaules parisiennes jusqu'au bout du temps additionnel.

Dans la soirée, Lyon et Toulouse, qui se suivent aux cinquième et sixième places, tenteront de se replacer dans la course à l'Europe. Si une victoire se dessine, le vainqueur ravira la quatrième place à Rennes.

Samedi, Montpellier, une nouvelle fois porté par son attaquant Olivier Giroud, s'est montré à la hauteur de son nouveau statut de leader de la Ligue 1 en écrasant Lorient 4-0.

Simon Carraud, édité par Pierre Sérisier

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.