[scald=214057:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Dominé de bout en bout, le Paris Saint-Germain a perdu dimanche sur la pelouse de Sochaux (3-2) en clôture de la 25e journée de Ligue 1 et apporté la démonstration qu'il n'était pas si invincible qu'on voulait bien le dire.

Les Sochaliens ont lancé les premières hostilités en tout début de match avec un but refusé pour hors-jeu à la sixième minute puis trois buts bien valables, signés Sébastien Roudet (36e), Giovanni Sio (54e) et Cédric Bakambu (84e).

Preuve que les Zlatan Ibrahimovic et Ezequiel Lavezzi ont peiné tout au long de la soirée, les deux buts parisiens ont été inscrits par les défenseurs centraux Alex (29e) et Mamadou Sakho, bien aidé par la déviation d'un Sochalien (76e).

Avec 51 points, le PSG n'a plus que trois longueurs d'avance sur Lyon, qui a écrasé Bordeaux 4-0 dans l'après-midi, et cinq sur l'Olympique de Marseille, à une semaine du "Clasico" au Parc des Princes.

Les joueurs de Carlo Ancelotti n'avaient plus perdu le moindre match depuis le 1er décembre et sortaient d'une victoire de prestige à Valence, mardi, en huitièmes de finale aller de la Ligue des champions (2-1).

Relégable avant le début du week-end, Sochaux fait un bond à la 14e place avec 26 points.

Simon Carraud, édité par Guy Kerivel

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.