[scald=94607:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Lille a conforté samedi sa place sur le podium de la Ligue 1 grâce à sa victoire 1-0 à Lorient et au match nul concédé par Marseille face à Valenciennes dans son enceinte du Vélodrome (1-1).

Relégués à trois longueurs de la troisième place, les Marseillais risquent également de perdre du terrain sur Lyon et Rennes, qui jouent dimanche, respectivement face à Bordeaux et Saint-Etienne.

Le fauteuil de leader, occupé par le Paris Saint-Germain avec 50 points, reste de toute façon hors de portée du Losc et de l'OM, avant le choc de la journée entre le PSG et Montpellier dimanche soir au Parc des Princes.

La partie était pourtant bien embarquée pour les Marseillais, qui convertissaient leur domination dès la 16e minute de jeu, grâce à une tête puissante d'Alou Diarra.

Contre le cours du jeu, Carlos Gil a remis les deux équipes à égalité à la 51e minute.

Ce résultat ne permet pas aux Marseillais de regonfler leur confiance avant d'accueillir l'Inter Milan mercredi, en huitième de finale aller de la Ligue des champions.

Lille a davantage attendu avant d'ouvrir le score, mais a su conserver son avantage. Alors que le Losc et Lorient se neutralisaient, Mathieu Debuchy a débloqué la situation à la 76e minute de jeu grâce à une reprise du pied droit.

Six jours après sa déroute spectaculaire à domicile face à Bordeaux (5-4), Lille a longtemps tremblé. Le dénouement aurait même pu être tout autre, sans les parades décisives de Mickaël Landreau en première période.

A la 38e minute, le gardien international a dû repousser un coup-franc d'Arnold Mvuemba, qui prenait la direction de la lucarne.

KAKUTA SOUS LES ACCLAMATIONS

Toulouse, qui est allé battre Nancy dans son enceinte de Marcel Picot (3-0), reste engagé dans la course aux places européennes, avec 37 points.

La lutte pour le maintien était le principal enjeu des autres rencontres disputées en fin d'après-midi.

Comme Nancy, Auxerre et Sochaux ont réalisé une mauvaise opération en se neutralisant dans le Doubs (0-0) dans l'affiche des équipes mal classées.

Les deux adversaires du jour, candidats légitimes à la première partie de tableau en début de saison, restent englués dans la zone de relégation, la dernière place revenant à Sochaux avec un bilan de 20 points.

Balayés à Dijon (3-0), les joueurs de Nice poursuivent eux aussi leur plongée en eaux profondes, à la 19e place.

Gaël Kakuta, prêté cet hiver par Chelsea, a une nouvelle fois marqué pour le compte de sa nouvelle équipe (44e) avant de quitter le terrain en fin de match sous les acclamations du public. Brice Jovial (53e) et Koro Koné (88e) ont alourdi le score.

Avec 26 points, les Dijonnais laissent la zone rouge à cinq longueurs derrière eux.

Grâce à un but de Sidney Govou dans les dernière secondes, Evian a arraché le match nul à Caen (2-2). Ajaccio et Brest n'ont pas non plus réussi à se départager (0-0), malgré un penalty accordé aux Corses en fin de match.

Simon Carraud, édité par Tangi Salaün

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.