[scald=94757:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - La course aux places européennes a pris dimanche des allures d'embouteillage en Ligue 1, après la très nette victoire de Saint-Etienne face à Rennes (4-0) et le faux pas de l'Olympique lyonnais à Bordeaux (1-0), lors de la 24e journée.

Au pied du podium, Marseille, Lyon, Saint-Etienne et Rennes, qui totalisent chacun 39 points, se départagent à la différence de buts.

Les deux résultats du jour font les affaires de Lille, qui conforte sa place sur le podium, avec 42 points, au lendemain de sa victoire à Lorient 1-0.

Le Paris Saint-Germain et Montpellier, qui s'affrontent dans la soirée au Parc des Princes, échappent à ce carambolage, avec une avance de huit points des Parisiens sur le Losc.

L'enjeu de la soirée est simple: le vainqueur s'assurera de finir le week-end dans le fauteuil de leader.

L'Olympique de Marseille a concédé le match nul samedi au stade Vélodrome face à Valenciennes (1-1).

Face à un concurrent direct, Saint-Etienne a réalisé la meilleure opération de la journée grâce à sa victoire sans bavures dans son enceinte de Geoffroy Guichard.

"C'est important d'avoir battu une équipe qui est dans le même championnat que nous", s'est félicité Laurent Batlles, l'un des principaux artisans de la victoire stéphanoise, au micro de Foot +.

Son équipe a très vite pris les devants grâce à une tête de Jean-Pascal Mignot à la 24e minute de jeu.

Au retour des vestiaires, Bakary Sako déboule dans le couloir gauche, avant de centrer pour Laurent Batlles, qui n'a plus qu'à couper la trajectoire du ballon (53e).

Les rôles s'inversent à la 67e minute: Batlles devient passeur et Sako buteur. Max-Alain Gradel finit le travail des Stéphanois à onze minutes de la fin du temps réglementaire.

Au stade Chaban-Delmas, le Bordelais Yoan Gouffran s'est chargé d'inscrire à la 41e minute le seul but de la partie.

Ce résultat conclut une semaine lyonnaise en demi-teinte, cinq jours après sa victoire étriquée (1-0) face à l'APOEL Nicosie en huitième de finale aller de la Ligue des champions.

Avec 36 points, Bordeaux est bloqué au neuvième rang, mais n'a pas renoncé à figurer dans le peloton de tête à la fin de la saison. Repartis en trombes depuis janvier, les Girondins ont récolté 13 points sur 15 possibles en 2012.

Simon Carraud, édité par Tangi Salaün

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.