La qualification miraculeuse de l'Olympique lyonnais en Ligue des champions, via le 7-1 infligé au Dinamo Zagreb sur sa pelouse, attise les soupçons de corruption en Espagne et aux Pays-Bas. Ce qui gâche un peu la fête des supporters.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.