[scald=66819:sdl_editor_representation]MOSCOU (Reuters) - Lille s'est relancé mardi dans la course à la qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions grâce à sa victoire 2-0 en Russie face au CSKA Moscou.

Les buts de Vasily Berezoutsky contre son camp et de Moussa Sow permettent aux Lillois, derniers du groupe B avant le coup d'envoi, de revenir à cinq points, soit autant que leur adversaire du jour et que les Turcs de Trabzonspor, avec un match en moins.

La victoire de Lille fait également les affaires de l'Inter Milan, qui en profite pour se qualifier pour les huitièmes de finale, avant même de jouer contre Trabzonspor dans la soirée.

Pour les joueurs de Rudi Garcia, l'avenir européen se décidera le 7 décembre à Lille face aux Turcs. Un nouveau succès, quels que soient les résultats des autres matches, suffirait à propulser les Nordistes en huitièmes de finale.

En plus d'entretenir les espoirs lillois, le score permet aux joueurs d'effacer le souvenir du match aller, le 14 septembre. Ils avaient alors dilapidé, sur leur terrain, une avance de deux buts. Deux mois plus tard, ils ont tenu.

Dans le froid moscovite, Eden Hazard et ses partenaires ont dégourdi leurs muscles dès l'entame pour partir à l'assaut de la cage adverse.

Les automatismes retrouvés de la ligne d'attaque, en manque d'efficacité depuis plusieurs matches, ont largement contribué à la victoire. Dès la 15e minute, Eden Hazard et Joe Cole font la démonstration de leur entente, mais se heurtent au gardien Vladimir Gabulov.

A défaut du gardien, le latéral Mathieu Debuchy trouve, cinq minutes plus tard, la transversale. Malgré tout, à la pause, le monopole du ballon ne s'est toujours pas converti en buts.

Dès le retour des vestiaires, un lob involontaire de Vasily Berezoutsky permet finalement aux Lillois de prendre l'avantage.

Un quart d'heure plus tard, à la 64e minute, le Belge Eden Hazard sert une nouvelle fois Joe Cole, qui trouve le montant droit. Jusque là éteint, Moussa Sow se réveille pour pousser la balle au fond des filets.

Lyon, l'autre club français engagé mardi en Ligue des champions, joue également dans la soirée un match décisif, face à l'Ajax Amsterdam.

Gennady Fyodorov; Simon Carraud pour le service français, édité par Jean-Loup Fiévet

Mots-clés:

Derniers articles

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.