[scald=84451:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - La cour d'appel de Versailles a confirmé mercredi la mise sous tutelle de Liliane Bettencourt.

L'avocat de l'héritière le L'Oréal, âgée de 89 ans, avait sollicité sa mise sous curatelle renforcée mais la cour a rejeté cette demande d'un placement moins contraignant.

Une juge de Courbevoie (Hauts-de-Seine) avait ordonné le 17 octobre cette mesure de mise sous tutelle qui signifie que les biens, revenus et fonctions de la milliardaire, notamment les 30% de parts de la société et son siège au conseil d'administration de L'Oréal, sont désormais gérés par sa fille, Françoise Meyers, et ses enfants, Jean-Victor et Nicolas Meyers.

Françoise Meyers et ses deux fils ont salué la décision de la cour d'appel de Versailles.

"Cette décision consolide la protection dont bénéficie désormais Madame Liliane Bettencourt, et les responsabilités confiées à sa famille dans un climat d'harmonie retrouvée", écrivent-ils.

"La famille se réjouit que Madame Liliane Bettencourt soit désormais à l'abri des pressions et sollicitations dont elle a trop longtemps fait l'objet", ajoutent-ils.

Patrick Vignal, édité par Yves Clarisse

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.