Révélé par France Inter, le nouveau projet de loi réprimant le harcèlement sexuel sera examiné demain au conseil des ministres. Maryline Baldeck, de l'Association Européenne contre les violences faites aux femmes au travail n'est pas convaincue.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.