Parents d'élèves, organisations lycéennes et profs demandent à Luc Chatel de revenir sur sa décision de neutraliser une partie de l'épreuve du bac S, ce qui serait pénalisant pour bon nombre de bacheliers.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.