Après la mort de J. Christopher Stevens lors de l'attaque du consulat américain de Benghazi, Barack Obama n'a pas encore réagi. Pour le gouvernement, c'est un événement considérable alors que la campagne électorale bat son plein. Fabienne Sintes.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.