Selon le journal Le Monde, l'Inspection Générale des Services (la police des polices) se serait rendue coupable d'une machination visant à écarter des policiers jugés trop critiques à l'égard de la politique gouvernementale.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.