Le chaos à bras le corps

À partir d’un ouvrage d’edward bernays sur les principes de la manipulation de masse, maguy marin secoue le fatras de l’époque mondialisée.maguy marin, l’indomptable. En témoigne Faces, inspiré par la lecture de Propaganda d’Edward Bernays (1928) qui expose les principes de la manipulation de masse, cette fabrique du consentement, incarné par vingthuit interprètes du ballet de l’opéra de lyon. Exposés telle une foule, amas indiscernable de singularités où la ressemblance et le mimétisme l’emportent sur l’original. Poursuivant une veine engagée avec Turba ou Salves, le mouvement est suggéré par l’alternance de tableaux entrecoupés de noirs durant lesquels les danseurs changent de positions ou de costumes et se donnent à voir dans une immobilité que seule l’imagination charge de vie et de sens. Sur une bande-son de denis mariotte qui mixe rumeurs du monde, voix et musiques, desgroupes s’agrègent et se défont, autour d’accessoires de mode (lunettes, talons aiguilles), de consommation (sacs FNAC, canettes de Coca-Cola), religieux ou militaires dans un mélange d’époques qui synthétise la mondialisation d’une époque soudée par le chaos. Magistral.fabienne arvers

Maguy Marin
Maguy Marin © Jean-Pierre Maurin

Maguy Marin, en absolue liberté

À partir du 13 octobre au théâtre de la Ville, Faces ouvre un « Portrait maguy marin » que déploie le festival d’automne à Paris et en Île-de-france. Une fenêtre est ainsi largement ouverte sur 30 ans d’une oeuvre à constellations multiples. Des corps. La parole y fuse. Ou s’y tait. Mais les traverse, comme une nappe phréatique que rien n’assèche.Des mots. Les corps s’y greffent, jusque dans la fange, ou dans la fête. Infusés, ou diffusés, comme une vague lancinante, dont aucune digue ne protège. La danse est dans le théâtre qui l’expose, le théâtre est dans la danse qui le transpose. Ce n’est pas une guerre de positions, mais une forme qui compose, sans cesse mouvante.Danse-théâtre en serait le label , mais aucun label ne saurait dire le trajet singulier d’une oeuvre, ses affinités et ses compagnonnages, ses répétitions et ses recommencements. Tout artiste véritablement engagé dans une oeuvre ne cesse d’en déplacer les frontières, avec une obstination qui écarte cependant la dispersion. Tout artiste véritablement engagé dans une oeuvre ne cesse de traquer ses doutes et d’y puiser des certitudes nouvelles, avec un sens de la quête qui éloigne toute tentation de posture....jean-marc adolphe

Maguy Marin
Maguy Marin © Jean-Pierre Maurin

L'actualité de Maguy Marin

- Une journée avec l'artiste le dimanche 21 octobre (détail du progamme sur le site du théâtre)- du 16 au 27 octobre. THÉÂTRE DE LA BASTILLE - Création 2012- du 13 au 15 novembre. LE CENTQUATRE - Cap au Pire- les 16 & 17 novembre. LE CENTQUATRE- du 20 novembre au 1er décembre. THÉÂTRE DU ROND-POINT - May B- du 22 au 27 novembre. THÉÂTRE CITÉ INTERNATIONALE - Ça quand même i Prises/Reprises- du 29 novembre au 1er décembre. THÉÂTRE NAT. DE CHAILLOT- du 6 au 8 décembre. MAISON DES ARTS CRÉTEIL- du 13 au 15 décembre. THÉÂTRE DE ST-QUENTIN-EN-YVELINES - Cendrillon- le 3 décembre. LA CINÉMATHÈQUE FRANÇAISE - Maguy Marin : retour sur Umwelt (cinéma)Le Programme est donné sous réserve de modifications.

Maguy Marin
Maguy Marin © Jean-Pierre Maurin

__

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.