hollande veut faire rimer confiance et croissance en 2013
hollande veut faire rimer confiance et croissance en 2013 © reuters

La France poursuit ses frappes aériennes contre les rebelles islamistes, notamment dans l'ouest du pays sur la ville de Diabali, tombée aux mains des Jihadistes hier. Paris annonce le déploiement à terme de 2.500 soldats sur le terrain. Et François Hollande, en visite à Dubaï a précisé les objectifs de l'engagement français.

Propos de François Hollande recueillis par hervé Toutain

Le Conseil de Sécurité de l'ONU s'est réuni à New-York à la demande de la France pour évoquer la situation au Mali. Paris a pour l'instant obtenu la "compréhension " et "le soutien" de ses partenaires, selon l'ambassadeur français Gérard Araud.

Les Etats-Unis n'envisagent pas l'envoi de soldats mais examinent les autres moyens d'aider les forces françaises, assure Léon Panetta, le secrétaire américain à la Défense.

Et l'Europe dans tout ça ?

Où est-elle ? Certains pays, comme la Grande Bretagne et la Belgique ont bien promis une aide logistique, mais rien de plus.

L'UMP Arnaud Danjean est député européen, il travaille sur les questions de défense et de sécurité au Parlement. Il était l'invité de Claire Servajean dans le journal de 13h.

Les chefs d'état-major ouest-africains participent aujourd'hui à une réunion d'urgence à Bamako pour "libérer" le nord du Mali.

Les premiers éléments d'une force ouest-africaine devraient être opérationnels dans un délai d'une semaine environ au Mali. Le Nigéria annonce que ses première troupes seront déployées dans les prochaines 24 heures.

Selon l'ONU, le conflit au Mali a déjà fait 150 000 réfugiés et 230 000 déplacés.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.