A mi-chemin entre Bamako et Mopti, notre envoyé spécial au Mali s'est rendu à Ségou, une localité de 80.000 habitants sur le fleuve Niger, où sont accueillis beaucoup de déplacés qui fuient les milices, la charia et l'obscurantisme qui règne au Nord du pays. Hervé Toutain

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.