Après l'incendie criminel qui a détruit les locaux de l'hebdomadaire satirique , un "rassemblement contre les intégrismes religieux" était organisé cet après-midi sur le parvis de l'Hôtel de Ville de Paris.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.