Le ministre de l'Intérieur a défendu à l'Assemblée nationale les vertus de la naturalisation, rappelant qu'il était lui-même né à l'étranger et qu'il avait "appris à devenir Français". Carine Bécard

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.