[scald=201527:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Les forces de sécurité sont mobilisées en France contre les menaces d'attentats liées à l'intervention militaire française au Mali, a déclaré mardi le ministre de l'Intérieur.

"Ce que je peux assurer aux Français, c'est que la plus grande vigilance doit permettre d'empêcher des actes sur notre sol", a dit Manuel Valls à BFM TV et RMC. "La menace est présente."

Avec le renforcement du plan Vigipirate de protection des lieux publics et des infrastructures de transport, "on intensifie les contrôles sur les aéroports, sur les gares (...) 700 militaires par exemple sont mobilisés sur la zone de Paris", a-t-il ajouté. Il ne faut "jamais succomber à la routine, à l'habitude".

Prié de dire si des arrestations avaient eu lieu ces dernières semaines, il a répondu : "Non, elles n'ont pas eu lieu mais il faut être vigilant (...) il faut être extrêmement discret."

La France a procédé dans la nuit à de nouvelles frappes aériennes contre les rebelles islamistes au Mali et va poursuivre le renforcement de son dispositif sur place jusqu'au déploiement de la force africaine, qui prendra "une bonne semaine", a déclaré le président François Hollande.

Jean-Baptiste Vey, édité par Emmanuel Jarry

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.