Vincent Peillon sort de son silence sur France Inter. Le ministre de l'éducation lance un avertissement au secrétaire général de l'enseignement catholique. Le 12 décembre dernier Eric de Labarre avait envoyé aux 8500 chefs d'établissements catholiques sous contrat une lettre les invitant à "prendre des initiatives" dans le débat sur le mariage pour tous "dans le respect des personnes et des consciences". Discussions en classe, réunions avec les parents, etc. Une lettre qui a provoqué la colère des partisans du mariage homosexuel. Vincent Peillon envoie aujourd'hui un courrier aux recteurs d'académie leur demandant d'être vigilants et déconseille d'ouvrir des débats dans les établissements.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.