"J'ai mes 500 parrainages, je serai donc candidate à l'élection présidentielle", a-t-elle dit.

La présidente du Front national a précisé qu'elle ferait une déclaration officielle de candidature à 16H00 à Hénin-Beaumont, sur ses terres électorales du Pas-de-Calais, où elle a obtenu ses meilleurs scores électoraux.

Priée de dire si elle avait un volant de sécurité concernant ses signatures, elle a refusé de répondre, précisant que la validité de chaque document serait vérifiée par le Conseil constitutionnel. La date-butoir pour le dépôt des parrainages est fixée à vendredi prochain.

Marine Le Pen a tiré à plusieurs reprises la sonnette d'alarme ces dernières semaines, estimant que les élus qui étaient censés lui donner leur signature subissaient des pressions pour ne pas lui fournir les parrainages requis.

Dans le sondage quotidien de lundi d'Ifop/Fiducial pour Paris Match, elle est créditée de 16,5% des voix au premier tour de l'élection présidentielle. En six jours, elle aurait perdu 3,5 points selon cet institut.

Gérard Bon, édité par Yves Clarisse

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.