Pas question de les voir voter Nicolas Sarkozy comme en 2007. Marine Le Pen a mis en garde ses électeurs hier à Marseille. Quant aux militants frontistes, ils disent qu'ils ne vont pas se faire avoir une seconde fois. Reportage Carine Bécard

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.