Marisol Touraine en visite à l'hôpital de Bobigny, le 31 décembre 2012
Marisol Touraine en visite à l'hôpital de Bobigny, le 31 décembre 2012 © Maxppp

La ministre de la Santé Marisol Touraine, qui juge l'hôpital public "en perte de repères" a lancé cet après-midi un chantier de réformes, basées sur les conclusion d'un rapport commandé en septembre à Edouard Couty, membre de la Cour des comptes et ancien directeur des hôpitaux.

Marisol Touraine, qui a présenté 13 engagements pour une amélioration de l'hôpital public a ainsi déclaré:

J'ai lancé ce pacte en partant du constat qu'un sentiment de démobilisation et de perte de repères préoccupe l'hôpital public. Il faut rétablir la confiance.

Ecoutez les précisions de Valérie Cantié

Les services d'urgence, débordés, se plaignent notamment d'un manque de moyens et la Fédération hospitalière de France (FHF) s'est récemment ulcérée d'une baisse des tarifs.

Dans son rapport, Edouard Couty fait 46 propositions:

Les hospitaliers se sentent sous pression constante et toujours plus forte entre contrainte économique d'une part, qualité et quantité des prises en charge d'autre part.

Le rapport propose aussi que la tarification à l'activité (T2A) ne soit plus le mode essentiel de financement des hôpitaux, une proposition retenue par la ministre.

.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.