Les élections législatives, après la réforme constitutionnelle initiée par le roi Mohammed VI et adoptée par référendum en juillet dernier. Un scrutin avec une participation en hausse et des islamistes modérés qui revendiquent la victoire

Bruno Cadène

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.