Au Maroc, l'heure est aux négociations : les islamistes vainqueurs à la majorité relative des électionslégislatives ne pourront pas gouverner seuls. Le PJD va devoir former un gouvernement de coalition. Les discussions sont en cours.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.