Comité interministériel à Matignon pour bâtir un plan global d'action contre la criminalité et l'économie souterraine qui gangrènent certains quartiers de l'agglomération marseillaise. La semaine dernière une élue socialiste de réclamant l'envoi de l’armée pour lutter contre la criminalité. Il faut dire que les règlements de compte se multiplient dans les quartiers nord notamment : bilan 20 morts depuis le début de l'année a Marseille et dans les environs sur fond de lutte pour le contrôle des trafics de drogue. Des trafics qui au cours des dernières années se sont installés aux vu et au sus de tout le monde sans provoquer la moindre réaction… Marseille Olivier Martocq

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.