Conséquence de la reprise en main de ce dossier par la mairie, les Roms partent donc ailleurs. Un problème déplacé mais pas réglé.

Laurent Gauriat

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.