L'ancien membre du gouvernement de Nicolas Sarkozy prêche pour une moralisation de la vie politique qui pourrait passer par la création d'une haute autorité indépendante.

Alors que le débat politique s'envenime depuis l'affaire Cahuzac (l'ex ministre du budget vient d'être exclu du Parti Socialiste), et que le gouvernement annonce pour le 24 avril un projet de loi sur la transparence, Martin Hirsch, invité du journal de 18 heures prône la creation d'une haute autorité indépendante, dont le rôle serait notamment d'arbitrer en cas de soupçon de conflit d'intérêt concernant un élu ou un ministre.

Martin Hirsch interogé par Angélique Bouin

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.