Le Conseil de sécurité des Nations Unies a condamné hier, dans une déclaration adoptée à l'unanimité, le gouvernement syrien pour le massacre de Houla qui a fait au moins 108 morts. A New York, Aurélien Colly

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.