La Grande Bretagne qui préside le Conseil de l'Europe souhaite revoir à la baisse les prérogatives de la Cour Européenne des Droits de l'Homme qui siège à Strasbourg et est souvent considérée comme une menace pour la souveraineté des Etats.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.