« Convoqué à la DCRI pour une audition dans l’ordre Tixador, moi et Pagnie, celui-ci nous demanda de mentir sur plusieurs sujets, affirme encore Dominique Gevrey.

  • Pas de comptes rendus écrits, que des comptes rendus verbaux. (*)

  • Que 5 factures « Luc M. », cacher les 4 factures ‘‘ Exor ’’ reçues en décembre 2010, puis les 6 autres reçues en janvier et février 2011.

  • Cacher la partie ‘‘ Nissan’’.

  • Dire que les recherches sont arrêtées alors qu’elles continuaient.

  • Lors de ma confrontation avec Pagnie au cours de ma GAV [garde à vue], ce dernier à menti sur tous ces points. J’ai pu le démonter et le prouver.

  • [Il] reconnaît à un moment qu’il a eu en main un compte rendu (plusieurs en réalité).

  • 4 autres factures ‘‘ Exor ’’ signées par lui en décembre.

  • Partie ‘‘ Nissan ’’ déjà connue. Voir date des comptes rendus fait par Tixador (traces informatiques).

  • Les recherches continuèrent, inutiles de le démontrer… »

(*) « Ces comptes rendus écrits étaient récupérés auprès de la source lors de mes différentes missions à Bruxelles. Tous mes contacts avec la source s’effectuaient au moyen d’un téléphone fournit par ce dernier (très facile à se procurer en Belgique pour 29 euros). Nous changions de téléphone environ tous les mois. Ma seule erreur lors d’un contact avec la source se produisit lors de notre voyage à Genève avec Rochette. En effet, je n’avais pas sur moi le ‘‘ téléphone belge’’ et sur l’insistance de Tixador, je du joindre la source avec mon téléphone ‘‘normal’’ pour vérifier si le compte de Rochette était toujours actif. La réponse le lendemain par SMS se fit également sur mon téléphone ‘‘normal’’. »

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.