Pour la troisième fois en quelques semaines, des Allemands votent. Après la Sarre, le Schleswig-Holstein, c'est la région de Rhénanie du Nord-Westphalie qui s'exprime. Une élection qui pourrait bien affaiblir le parti de la chancelière.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.