scald=63489:sdl_editor_representation - L'agence de notation Standard & Poor's a confirmé vendredi que la France restait notée AAA avec une perspective stable et annoncé que le message envoyé par erreur jeudi d'un abaissement de la note de la France résultait d'une erreur technique liée à son évaluation des banques.

L'agence américaine dit avoir pris des mesures immédiates pour empêcher qu'une erreur similaire ne se produise à nouveau.

L'agence explique qu'en décembre 2010, elle avait placé un classement bancaire appelé "Bicra" pour la France (Banking Industry Country Risk Assessment), qui n'est pas une note de crédit, précise-t-elle, sur son Global Credit Portal comme mesure initiale pour déterminer la faisabilité du placement de tous les classements Bicra de tous les pays sur des pages individuelles pour en faciliter l'accès pour les usagers.

Les 85 autres classements Bicra n'ont pas été inscrits sur des pages individuelles du Global Credit Portal, tout en étant disponibles sur un autre endroit du site, précise l'agence dans son communiqué.

Le 10 novembre 2011, poursuit l'agence, après la publication d'une revue de tous les classements Bicra, celui de la France a été modifié à ND (non disponible) sur la page du Global Credit Portal. Le système, explique S&P, a alors interprété le changement comme un abaissement de note, ce qui a déclenché un message adressé à un "nombre limité d'abonnés" à l'alerte e-mail.

Danielle Rouquié pour le service français

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.