C'est ce que révèle une étude basée sur les registres de la société française de cardiologie. Mais ces résultats très encourageants ne doivent pas faire oublier le nombre croissant de femmes touchées par les accidents cardiaquesValérie Cantié

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.