Après les auditions de sept suspects, tout le monde nie. Pourtant, trois d'entre eux seraient, selon la police, directement impliqués dans les assassinats des deux touristes françaises. Des tests ADN devraient être effectués prochainement.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.