Quelques jours après le décès de Houria et Cassandre à Salta dans le Nord de l'Argentine, deux des sept personnes arrêtées seraient passées aux aveux. L'hypothèse d'un vol qui aurait mal tourné est évoquée par la presse locale.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.