Au Mexique, selon les derniers sondages, le PRI, le parti Révolutionnaire institutionnel devrait remporter facilement les élections présidentielles, une nouvelle qui pourrait donner un peu d’espoir à Florence Cassez. Patrice Gouy.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.