Plusieurs associations ont déposé plainte contre X pour non assistance à personne en danger après la mort de 63 migrants au large des côtes libyennes il y a un an. Les explications de Katerine Booth de la Fédération Internationale des Droits de l'Homme.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.