le gouvernement choisit une hausse des cotisations pour les retraites
le gouvernement choisit une hausse des cotisations pour les retraites © reuters

Les retraités "bénéficiaires" du minimum vieillesse verront finalement leur pension revalorisée le premier avril et non le premier octobre. La ministres des Affaires sociales Marisol Touraine l'a confirmé hier.

Selon elle, "il n'a jamais été" question de mettre à contribution les plus petites retraites". Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault avait annoncé la semaine dernière le report d'avril à octobre de la revalorisation des pensions. Une mesure qui permet en principe d'économiser 1,4 milliard d'euros. Le quotidien Libération avait titré vendredi "La grosse manip'" un article qui mettait en évidence les conséquences de ce report notamment pour la vie quotidienne des retraités les plus modestes.

La mise au point de Marisol Touraine met fin à ce qui peut être considéré comme une nouvelle erreur dans la communication gouvernementale.

Les explications de Véronique Julia

Le Secrétaire général de la CFDT Laurent Berger réclame pour sa part un assouplissement plus général.

Laurent Berger avec Philippe Lefébure

L'ensemble des mesures annoncées doit permettre de combler pratiquement le déficit du régime général des retraites (7,6 milliards d'euros) en 2020.

Retraites: les annonces Ayrault
Retraites: les annonces Ayrault © Idé
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.