En Syrie, l'opposition syrienne et une ONG accusent le régime d'avoir commis un nouveau massacre dans la province de Hama. Il est question de dizaines de personnes, dont des femmes et des enfants. Le régime dément que cette tuerie ait jamais eu lieu. C'est à ce propos que cet après-midi, Ban Ki Moon puis Kofi Annan se sont adressés à l'assemblée générale des nations-unies, Aurélien Colly

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.