Après huit heures passées dans le bureau du juge, Martine Aubry a été mise en examen dans le cadre du dossier de l'amiante, à l'époque où elle était directrice du travail, dans les années 80. Pour la maire de Lille, la justice se trompe de cible.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.