Le procureur de Nanterre a été mis en examen pour avoir fait examiner des factures détaillées de téléphones de journalistes du Monde. Après Bernard Squarcini, c'est la seconde personnalité proche du chef de l'Etat mise en cause dans ces affaires de fadettes.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.