SAO PAULO (Reuters) - Miss Angola, Leila Lopes, une étudiante en école de commerce de Benguela, a été couronnée Miss Univers lundi par un jury aussi impressionné par sa beauté que par son esprit.

Lopes, 25 ans, a devancé sa dauphine, Miss Ukraine, Olesia Stefanko.

Interrogée pendant la compétition pour savoir ce qu'elle changerait dans son apparence physique si elle en avait le pouvoir, Lopes a répondu être satisfaite avec les cadeaux que lui a faits la nature.

"Je me considère comme une femme dotée d'une beauté intérieure", a-t-elle déclaré aux juges et au public. "Ma famille m'a transmis de nombreux principes et j'entends les suivre pendant le reste de ma vie".

Cette 60e cérémonie annuelle de l'élection de Miss Univers suivie par des millions de téléspectateurs se déroulait à Sao Paulo.

Bob Tourtellotte; Pierre Sérisier pour le service français

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.