le gouvernement privilégie la baisse des allocations familiales pour les plus aisés
le gouvernement privilégie la baisse des allocations familiales pour les plus aisés © reuters

La baisse des allocations familiales pour les foyers les plus aisés concernera 15% des Français, a déclaré mercredi Jean-Marc Ayrault. Le président du Haut conseil à la famille, Bertrand Fragonard, a récemment remis au Premier ministre un rapport qui préconise notamment de réduire le montant des allocations pour les familles les plus riches.

"On gardera l'universalité des allocations familiales", a dit mercredi Jean-Marc Ayrault sur France Inter.__

Réécoutez l'interview du Premier ministre sur le sujet.

"À partir d'un certain niveau de revenus, ça sera progressif", a ajouté Jean-Marc Ayrault. "Ça sera pour les plus hauts revenus, autour de 15% des gens concernés", a-t-il poursuivi, précisant que le chiffre définitif n'était à ce jour pas tranché.

Concrètement, comment se passera cette baisse des allocations ? Explications de Marion L'Hour.

La ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine, avait déjà indiqué que le gouvernement privilégiait la piste de la baisse des allocations familiales pour les ménages les plus aisés.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.