A l'opposé de son prédécesseur Ben Ali, le nouveau chef d'Etat élu cet après midi par l'Assemblée constituante tunisienne est un ardent défenseur des droits de l'homme. A Tunis, Bruno Cadène

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.