[scald=23575:sdl_editor_representation]FRANCFORT, Allemagne (Reuters) - Les Japonaises ont remporté dimanche la finale de la Coupe du monde de football féminin, en Allemagne, à l'issue d'une rencontre indécise, dont le sort fut scellé aux tirs au but.

Les nouvelles reines du football féminin sont allées chercher leur première couronne mondial au courage, après avoir été menées à deux reprises dans la partie (2-2).

Les Américaines, grandes favorites du tournoi, pensaient avoir fait le plus dur en marquant lors de la fin de la première mi-temps de la prolongation, à la 104e minute.

Mais c'était sans compter l'orgueil de celles qui avaient éliminé l'Allemagne mais aussi la Suède aux tours précédents, qui ont forcé le destin en marquant à la 116e, sur un corner.

Cueillies à froid par cette égalisation tardive, les doubles championnes du monde ont manqué leurs trois premiers tirs au but, avant que les Japonaises, ne s'imposent 3-1 dans cette séance décisive.

Olivier Guillemain pour le service français

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.